Fibre optique

Bailly-Romainvilliers est l’une des toutes premières villes de Seine-et-Marne dotées d’un réseau en fibre optique jusqu’à la maison, déployé dans le cadre d’un partenariat entre la commune, le Conseil départemental de Seine-et-Marne et la Région Ile-de-France.

Les conventions avec les fournisseurs d’accès Internet ont été confiées à une délégation de service public, Sem@fibre77, qui a pour l’instant signé avec les opérateurs Comcable, K-net, Orange, SFR et la fibre Vidéofutur. Même si d’autres Fournisseurs d’Accès à Internet pourraient les rejoindre ces prochains mois, seuls ces 5 opérateurs sont aujourd’hui en mesure de proposer une offre « fibre optique » à Bailly-Romainvilliers.

Toutes les offres commerciales sont détaillées sur les sites Internet des opérateurs présents.

  • www.comcable.fr
  • www.k-net.fr
  • www.lafibrevideofutur.fr
  • www.orange.fr
  • www.sfr.fr

Logo K-Net CMJN

 

 

 

 

Ce  document reprenant les informations sur la fibre optique a été distribué dans les boîtes aux lettres.

La Ville a signé avec le conseil départemental de Seine-et-Marne une convention de partenariat pour que Bailly-Romainvilliers devienne une zone de préfiguration du projet numérique permettant ainsi le déploiement de la fibre FTTH (Fiber To The Home) sur le territoire communal.

Déjà en pointe dans le domaine des TIC, la commune vient de franchir une nouvelle étape en matière de nouvelles technologies et d’accès au très haut débit pour tous avec l’arrivée prochaine de la fibre optique sur son territoire. Bailly a en effet été choisie par le département de Seine-et-Marne pour devenir ville pilote du projet numérique pour le déploiement de la fibre optique. Un déploiement qui prévoit notamment le raccordement d’environ 3 100 logements dès 2014.

Un investissement rentable

Le montant des travaux de déploiement de la fibre optique sur tout le territoire de Bailly-Romainvilliers s’élève à 1,9 millions d’euros, financés à 50 % par la Ville de Bailly-Romainvilliers, à 30% par la Région et à 20% par le Département. La ville recevra en retour 50% des recettes de co-investissement perçues des opérateurs. En cas de transfert de compétence à l’intercommunalité, assez vraisemblable, celle-ci reprendra les droits et obligations de la ville. Restera à Bailly-Romainvilliers, un service, encore rare, répondant aux besoins économiques et de loisirs mais aussi une image dynamique de la ville, positive pour le développement économique et son attractivité, valorisant le patrimoine de chacun.

Une logique intercommunale

Seule ville du Val d’Europe hors de la zone AMII où les opérateurs peuvent investir, il appartenait à Bailly-Romainvilliers de prendre l’initiative pour que notre commune dispose d’un réseau sans attendre des dizaines d’années. Cette initiative rend les quatre autres communes du Val d’Europe prioritaires dans les plans d’investissement du réseau d’initiative publique ou des opérateurs privés.

Les « grands » opérateurs rejoindront-ils le réseau ?

Partout en France, les collectivités pionnières en matière de fibre TTH font le même constat. Les grandes sociétés se concentrent sur leurs propres investissements dans les grandes villes, plus denses, avant de s’engager sur les réseaux d’initiative publique où elles n’envisageaient pas d’investir avant… des années. Nul doute qu’il faudra du temps à ces structures lourdes pour réagir. Les opérateurs aujourd’hui plus petits sont salués pour leur qualité de service sur les forums spécialisés. Une rencontre avec l’ensemble des opérateurs sera organisée en avril pour permettre à chaque Romainvillersois intéressé de se renseigner plus avant.

Un égal accès à la fibre et ses usages 

Ce projet constitue un point d’aboutissement du Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique par l’Assemblée Départementale (SDTAN), adopté par le Département en décembre 2010. Ce dernier vise notamment à lutter contre la fracture numérique, en analysant et décrivant les moyens à mettre en oeuvre pour assurer la couverture totale du territoire en très haut débit.

En Seine-et-Marne, le projet prévoit le déploiement de 1 200 km de fibre optique. Pour la Ville, inscrite dès l’origine dans le Schéma Directeur Territorial d’Aménagement Numérique de la Seine-et-Marne, ce projet va permettre aux habitants de bénéficier d’un égal accès à la fibre et à ses usagers. « Il constitue un enjeu majeur dans l’aménagement et l’attractivité des territoires, comme avait pu l’être la mise en place des réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz en leur temps. Surtout, il garantit aux habitants un accès aux services innovants offerts par les nouvelles technologies dans les domaines des loisirs, de l’éducation, de la santé ou du développement économique. Il contribue ainsi au dynamisme et à l’attractivité de Bailly», souligne Arnaud de Belenet.

29 km de fibre déployés 

Le déploiement de la fibre sur le territoire a été confié à une délégation de service public : Sem@fibre77 . Ce choix doit permettre d’offrir un égal traitement d’accès à l’ensemble des habitants, et assurer une plus grande rapidité de déploiement.

Comment la fibre arrivera-t-elle jusqu’à mon logement ?

La situation sera différente selon le type d’habitation occupée :

  • Maisons individuelles : le déploiement de la fibre s’arrêtera en limite de propriété. L’opérateur que vous choisirez «tirera» la fibre de la limite de propriété jusque dans le pavillon.
  • Dans les immeubles, l’adduction de la fibre sera réalisée jusqu’au palier des appartements. Il faudra donc «tirer» la fibre de la limite de palier jusqu’à l’appartement de l’abonné.

Des travaux sont-ils à prévoir dans mon logement pour en bénéficier ?

Pour installer la fibre optique dans un logement, quelques travaux d’aménagement sont nécessaires, comme lors de l’installation d’une ligne téléphonique. Il faut en effet qu’un câble soit passé dans les zones communes de l’immeuble ou de la limite de propriété jusqu’au pavillon et qu’une prise soit installée dans l’habitation concernée.

Je suis locataire, qui devra faire les démarches pour mon raccordement ?

Comme pour une ligne téléphonique, c’est vous, le locataire, qui devrez faire les démarches auprès des opérateurs et prendre à votre charge les quelques travaux d’aménagement nécessaires.

Prenez connaissance du  guide pratique pour l’installation de la fibre optique dans les immeubles.

Cette liste est non définitive. Le réseau d’accès ouvert déployé par Sem@fibre77 permet à tous les opérateurs d’offrir leurs services aux particuliers.

Tarifs : Variables selon le Fournisseur d’Accès à Internet, en pratique, les opérateurs proposent le raccordement à un prix variant entre 50 et 98 €. Selon les offres, l’abonnement mensuel varie entre 24 € 90 et 59 € 90.

Pour tout renseignement complémentaire : Numéro Cristal «Hotline Sem@fibre77 » au 09 69 390 777 (appel non surtaxé)

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×