Bailly confirme sa 5ème @ au label Villes Internet

WIFI PUBLIC
Face à l’utilisation exponentielle des terminaux mobiles et au besoin croissant de connectivité, la municipalité poursuit son déploiement numérique. Elle a installé des bornes sans fil en mairie et au centre culturel, la Ferme Corsange pour accéder gratuitement à la WIFI publique intitulée « public-Bailly ».
Les usagers peuvent bénéficier d’une connexion à internet et d’un débit plus rapide via leurs propres terminaux.
Même si le réseau data est saturé ou absent, les utilisateurs peuvent fournir ou télécharger leurs justificatifs et effectuer leurs démarches administratives en mairie ou présenter leurs billets de spectacle à la Ferme Corsange. D’ici la fin de l’année, l’accès public à la WIFI sera disponible dans les bâtiments municipaux dont les groupes scolaires.
Le libre accès à la WIFI est conditionné par l’acceptation des conditions du RGPD. Afin de proposer ce service de manière sécurisé, la ville a investi dans un portail captif intégré au serveur de la collectivité et dans plusieurs bornes.
Coût de l’opération : 25 000 €
Cette opération a nécessité au préalable la refonte du cœur de réseau informatique interne jugé trop obsolète. L’installation d’une borne WIFI est également prévue sur la place de l’Europe,
grâce à l’obtention d’une subvention européenne relayée par Val d’Europe agglomération.

Bailly confirme sa 5ème @ au label Villes Internet

Le 19 février 2014, à l’occasion de la 15ème édition de remise du Label Villes Internet, la Ville de Bailly-Romainvilliers a décroché, pour sa 5ème participation et pour la deuxième année consécutive, les 5 arobases sur une échelle qui en comprend 5, mention « santé ».

Elle était la seule ville de Seine-et-Marne labellisée à ce niveau et faisait partie des 47 villes de France qui détenaient 5 arobases (34 pour le label 2014), parmi de grandes villes comme Besançon, Metz ou même Grenoble.

La mention « santé » est un encouragement aux villes qui explorent les potentiels des réseaux numériques en matière de santé publique et innovent dans ce domaine, en proximité avec les habitants et les usagers de la ville.

Cette récompense a été décernée par l’association Villes Internet, qui remet chaque année ce label aux communes de toutes tailles mettant en oeuvre une politique globale significative en matière de démocratisation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).

Le maintien de cette 5 ème arobase vient saluer l’action volontariste et novatrice menée par la Ville dans ce domaine depuis près de 9 ans, et notamment :

  • La création, début 2008, du kiosque Famille, plateforme Internet qui permet aux familles d’effectuer en ligne toutes les démarches relatives à leurs enfants et de les régler en ligne ;
  • La mise à disposition par la commune de 5 bornes internet dans 4 structures municipales différentes, accessibles aux personnes à mobilité réduite, permettant aux parents de réserver, modifier et annuler les inscriptions de leurs enfants aux activités des accueils de loisirs, de restauration scolaire, d’étude… ;
  • La dématérialisation des échanges administratifs de la Ville avec les services préfectoraux ;
  • La mise en place en 2012 de la possibilité de demander les actes d’état civil ou s’inscrire sur les listes électorales ;
  • L’arrivée de la fibre optique sur le territoire en décembre 2013.

Arnaud de Belenet, Maire de Bailly-Romainvilliers, s’est félicité de cette récompense : « Le maintien de cette 5ème arobase récompense l’action menée afin de développer l’exploitation des TIC dans la relation avec les habitants et le fonctionnement interne et externe des services municipaux. Cette récompense est également celle de l’ensemble du personnel communal, mais également de tous les Romainvilliersois. Elle doit nous encourager à poursuivre nos efforts en matière de démocratisation des Technologies de l’Information et de la Communication».