Bailly-Romainvilliers est jumelée avec Albanella

En ce début d’année 2014, une délégation italienne a été accueillie à Bailly-Romainvilliers. Une cérémonie a été organisée pour la signature de la charte de jumelage le 11 janvier 2014.

Une réelle amitié s’est créée entre les deux maires, ainsi qu’entre les élus et les représentants d’association des deux communes.

Mercredi 8 janvier 2014 : l’Accueil 

Après un accueil joyeux à l’aéroport d’Orly et le plaisir des retrouvailles, nos 15 amis italiens ont pu profiter du 1er jour des soldes au centre commercial de Val d’Europe, puis tous se sont retrouvés autour d’un dîner qui s’apparentait davantage à une réunion de famille qu’à un repas protocolaire !

Jeudi 9 janvier 2014, le matin : Réunion de travail et accueil au collège Les Blés d’Or

S’il s’agissait de retrouvailles, pour certains, la présentation de chaque participant autour de la table en français et en italien a permis à ceux qui venaient pour la première fois de faire connaissance. Chacun a exprimé ses motivations, son enthousiasme et sa volonté de construire un jumelage pérenne.

Tous ont par ailleurs souligné que les relations qui se sont nouées lors de ces différents séjours entre élus et acteurs locaux ont engendré une amitié chaleureuse et le sentiment d’être « come a casa sua (comme à la maison) !

Au cours de cette réunion de travail, l’équipe municipale, les atouts et les équipements de la Ville, le comité de pilotage et l’association dédiée aux jumelages ont été présentés. Tous ont ensuite travaillé sur les objectifs des futurs échanges entre citoyens.

En fin de matinée, les délégations d’Albanella et de Bailly ont été accueillies par Sylvain Pech, principal du Collège Les Blés d’Or et par son adjointe, Fabienne Laboureras.

Autour d’un pot d’accueil dans le hall d’entrée, décoré avec des drapeaux français et italiens, un groupe d’élèves délégués les ont accueillis en chansons, dirigé par leur professeur de musique.

Après un repas sur le thème de l’environnement au restaurant du collège, les délégués des élèves ont accompagné italiens et français pour une visite guidée des classes.

Puis le professeur de lettres classiques, Madame Macé et ses élèves ont donné une représentation particulièrement réussie, habillés de costumes romains, et déclamant les textes en latin, en italien et en français. A l’issue de cette représentation, les élèves ont offert quelques présents à nos hôtes. Un moment de partage et de chaleur inoubliables !

Jeudi 9 janvier 2014, l’après-midi : Visite du projet Villages Nature, de la maquette au cercle, rencontre avec les jeunes footballeurs

Malgré quelques gouttes de pluie, le groupe s’est rendu à Serris pour découvrir la maquette et les appartements témoins du projet Village Nature, qui suscite un réel engouement de la part de la délégation italienne.

Puis, après une présentation de la maquette du territoire valeuropéen au cercle, la délégation a assisté à un match amical de l’équipe U15 de football du Val d’Europe à la Halle des Sports de Bailly.

Nos élus d’Albanella ont participé avec un plaisir non dissimulé à un échange de ballon avec nos jeunes.

Jeudi 9 janvier 2014, le soir : Réception officielle

Musique de très haute qualité, émotion et joie partagées

La délégation italienne a particulièrement apprécié l’accueil en chansons par la chorale Décib’elles & Cie et orchestrée par la chef de chœur Anne-Marie Charles sur la chanson « O Sole Mio ».

Pendant ce temps, les musiciens de l’École de Musique s’étaient préparés pour nous faire partager le talent d’une partie de ses élèves : violons qui dansent, pianiste et chanteuse, 8 mains féminines au piano, voix incontournables, professeur à la guitare…

Puis la chorale a entonné les hymnes nationaux et un répertoire varié accompagné par tous les invités.

Nos artistes romainvillersois ont été ovationnés !

Entourée des membres des associations et des élus, cette soirée officielle de rencontres s’est continuée autour des spécialités françaises.

Un groupe improvisé de jeunes filles de la chorale a interprété la chanson préférée du maire d’Albanella « la vie en rose », puis un groupe de plus en plus large s’est formé autour d’eux pour chanter ensemble quelques célèbres morceaux français et italiens.

Une ambiance joyeuse et festive a régné tout au long de cette soirée, pleine de nouveaux contacts noués et de promesses d’avenir pour un jumelage réussi !

Vendredi 10 janvier 2014 : Visite de la boulangerie, déjeuner au lycée et visite de Paris

Le matin, tous se sont retrouvés place de l’Europe pour assister à la fabrication et à la dégustation de la galette des Rois de la boulangerie Laird. Nos amis italiens ont commandé de nombreuses galettes pour les faire découvrir à leurs familles à leur retour à Albanella.

Après cette mise en bouche, la délégation a été accueillie au Lycée Émilie du Châtelet à Serris par la Proviseure pour un déjeuner cuisiné et servi par les élèves du lycée hôtelier. Au menu notamment une blanquette de veau à l’ancienne et une galette des Rois.

Puis, délégation italienne, élus et membres de l’association Bailly jumelage sont partis pour une visite de Paris en car : Tour Eiffel, esplanade du Trocadéro, Place Vendôme, Hôtel des Invalides, Arc de triomphe, musée d’Orsay… autant de hauts lieux de la capitale qui ont émerveillés nos amis italiens, en particulier les jeunes lycéennes qui y venaient pour la toute première fois !

Enfin de retour de Paris, tous ont assisté au dîner-spectacle de la Légende de Buffalo Bills à Disney Village. Une journée particulièrement remplie !

Samedi 11 janvier 2014, le matin : Cérémonie officielle

Ciel bleu, drapeaux … tout était prêt pour officialiser le pacte de jumelage !

Avec souvent de « petits yeux » de fatigue dû au programme intense, la délégation arrive devant l’assemblée, dans la salle du conseil, où chacun a pu saluer les élus de Bailly et des communes du Val d’Europe, les élus du Conseil Municipal des Enfants, Madame le Proviseure du Lycée, les présidents et membres d’associations … De nombreux romainvillersois étaient venus assister à cette cérémonie.

Après les allocutions des deux maires et des deux élus en charge du jumelage, la signature de lacharte par les deux maires fut un moment particulièrement émouvant.

La  charte, est un contrat officiel entre les deux communes qui reprend les idéaux et objectifs d’un serment de jumelage.

Pour montrer son attachement à ce jumelage, la Municipalité de Bailly-Romainvilliers a fait réaliser un panneau d’entrée de ville. Ce panneau a été dévoilé par les deux maires. Il sera posé en entrée de ville en signe du pacte de jumelage.

Les hymnes français et italien ont ensuite résonné dans la salle du conseil.

Un autre moment émouvant et symbolique a été la plantation de l’olivier, devant l’entrée de l’hôtel de ville. La plaque apposée sur la façade à côté de l’arbre a été dévoilée par Quentin Mesdagh, jeune conseiller du CME de Bailly.

Après des coups de pelle des maires, des élus et des représentants des associations, les cadeaux ont été échangés.

Les Romainvillersois ont reçu des DVD des moments passés à Albanella en octobre 2013, un puzzle retraçant les principaux attraits d’Albanella, un tee-shirt de football de l’équipe d’Albanella et un olivier en pot.

La délégation italienne a reçu, quant à elle, des paniers comprenant quelques produits de la gastronomie locale (bière de Brie, coulommiers, moutarde de Meaux), des tee-shirts aux blasons de Bailly-Romainvilliers et d’Albanella et des présents Disney, Notamment des livres en langue italienne.

Place ensuite aux réjouissances : si cette cérémonie s’était ouverte dans une ambiance solennelle, elle s’est poursuivie par le partage d’un moment convivial, autour du partage d’un verre de l’amitié.

Les Romainvillersois étaient nombreux à avoir répondu à l’invitation lancée à toute la population par voie de presse : journaux locaux, panneaux lumineux, site internet, affiches….

Samedi 11 janvier 2014, l’après-midi : Temps libre et voeux aux Romainvillersois

Après une collation, le groupe a souhaité vaquer à ses occupations : faire du shopping à la Vallée Village, découvrir les parcs d’Eurodisney ou se reposer.

Le père Guillaume a accueilli les italiens par un message prononcé dans leur langue, ce qui les a particulièrement touchés.

Puis, la délégation a rejoint le gymnase pour participer aux voeux des Romainvillersois. Lors de cette soirée, le Maire italien a pris la parole ainsi que le Maire italien du Conseil Municipal des Enfants.

La joie de vivre des Italiens a contribué à l’ambiance de la soirée !

Dernière photo, les « au revoir »

Enfin, tous se sont réunis devant le bus, pour des « au revoir », une dernière photo … « arrivederci, ciao, ci vediamo ! »

Dimanche 12 janvier 2014 : un dernier « arrivederci » à l’hôtel avant le départ en bus vers l’aéroport 

Entre rires et larmes, les adieux se sont déroulés avec une grande émotion au moment du départ de nos amis !

Merci…

Merci aux Romainvillersois, si nombreux qu’on ne pourrait les citer tous, pour leur participation lors de la cérémonie de signature.

Merci aux Associations Double Croche, Décib’elles & Cie, Football Club du Val d’Europe et Bailly Jumelage pour leur présence active et disponibilité tout au cours de ces festivités.

Merci au Principal du Collège Les Blés d’Or et au Proviseur du Lycée Emilie du Châtelet de Serris pour leur accueil dans leur établissement respectif.

Merci à la Boulangerie Laird d’avoir dévoilé les secrets d’une succulente galette des Rois.

Presse italienne

L’ article du site Matinella.it

L’ interview du 14 janvier 2014

Presse française

Les articles de  77700.fr , de  La Seine-et-Marne.com  , de la   La Marne du 15 janvier 2014 et du Parisien du 11 janvier 2014

Signature officielle de la charte de jumelage avec Albanella

Du 24 ou 27 octobre 2013, une délégation romainvillersoise composée du Maire, du président de l’association Bailly Jumelage, de la Conseillère déléguée aux jumelages, d’élus du Conseil municipal et de représentants des associations Bailly Jumelage, Double Croche, Décib’Elles & cie et Val d’Europe Football Club, ont été accueillis par leurs homologues italiens pour la signature officielle du serment de jumelage entre les Maires des deux communes.

Visualisez l’article de presse italienne et la vidéo de l’interview de Monsieur le Maire lors de cette cérémonie officielle.

Bailly Jumelage, chargée d’initier et de faire vivre les premiers échanges avec Albanella, a d’ores et déjà réfléchi aux premières actions possibles : le déplacement de collégiens, des clubs de foot, de l’école de musique et des chorales.

Prenez connaissance de l’ article italien paru dans le journal municipal d’Albanella.

 Intention signée avec Albanella

Via un site spécialisé dans la recherche de partenaires de jumelage, Bailly-Romainvilliers a reçu plusieurs candidatures et a contacté certaines villes, susceptibles de correspondre aux critères de composition démographique identique, permettant de construire des échanges orientés vers l’enfance et la jeunesse, dans les domaines sportifs, culturels et de loisirs. 

Après plusieurs échanges en réunions lors des comités de pilotage, une ville italienne a retenu l’attention du comité : Albanella, ville située au sud de l’Italie.

Les membres du comité se sont déplacés à Albanella pour accueillir ensuite une délégation italienne à Bailly du 6 au 9 décembre 2012.

Un protocole d’intention de jumelage entre les 2 villes a été signé.

Géographie et démographie

Albanella fait partie de la province de Salerne. Située à 80 km au sud de Naples, elle s’étend sur un territoire de 44 km² (commune la plus étendue de la province), compte 6 550 habitants et 88 kilomètres de route. Elle comprend 9 bourgs distincts :

  • Albanella municipio (chef-lieu de la ville et centre historique où se trouve la mairie) : 1 500 habitants,
  • Mattinella : 1 500 habitants,
  • Borgo San Cesareo, Bosco Camerine, Cerrina, Forestelle, San Chirico, San Nicola, Tempa delle Guardie sont 7 autres hameaux qui regroupent 3 550 habitants.

La population d’Albanella est stable, il y a peu d’arrivées et de départs, signe de la culture de l’Italie du sud, ancrée dans son territoire.

Ambiance

Le climat de la ville est paisible dans chacun des bourgs que nous avons visités. Il y a très peu de délinquance et la ville est particulièrement propre (politique environnementale très volontariste).

Les élus d’Albanella, pour la plupart natifs de la ville, connaissent pratiquement tous les habitants, ce qui crée un climat particulièrement familial.

La ville d’Albanella comprend :

  • des établissements scolaires : 2 écoles maternelles, 2 écoles élémentaires, 2 collèges, un lycée, un institut supérieur hôtelier, commercial et socio sanitaire, une crèche.
  • des infrastructures sportives et culturelles : centre sportif de Sainte Sophie, terrains de football, tennis, pistes cyclables, patinoire, piste d’athlétisme, aires de jeux pour les enfants, palais multisports à Matinella (800 places), aire de plein air pour festival musique « électro », Un très beau parc de jeux pour les enfants est en cours de construction à Matinella.
  • 2 centres sociaux pouvant accueillir 200 personnes, avec théâtre, salle de cinéma et de marionnettes, cinéforums, activités pour les personnes âgées, espaces pour les associations,
  • Une bibliothèque, située au 1er étage de la mairie, dédiée au poète local Nicola Vernieri.
  • Deux écoles de danse classique et moderne.

Par ailleurs, Albanella organise chaque année les jeux provinciaux, au cours desquels les jeunes des villes de la province de Salerne se rencontrent dans le cadre de tournois sportifs et artistiques. Le conseil municipal d’Albanella associe la jeunesse au travers de nombreuses actions citoyennes. Il a notamment créé un conseil municipal pour enfants (sindaco di ragazzi), qui fonctionne de manière similaire au CME de Bailly.

L’équipe municipale

Le conseil municipal était composé de 16 membres, en place de 2009 à 2014. Les élus se connaissent tous depuis l’enfance et ont fait leurs études dans la même université à Salerne.

Politique économique

Les politiques locales sont assez fortement impactées par les politiques menées par la province (qui correspond à notre région), en raison de la dépendance budgétaire notamment.

Localement, à Albanella, l’activité traditionnelle et prépondérante est l’élevage du buffle, la production de la mozzarella et de l’huile d’olive. La mozzarella constitue une véritable richesse régionale gastronomique. L’élevage des buffles (15 000 têtes pour 6 500 habitants …), entraîne une forte activité agricole avec la culture du maïs.

D’importants efforts ont été réalisés par l’équipe municipale actuelle pour attirer de nouvelles activités économiques : le centre de recherche et de développement Umbria Cuscineti Spa, inauguré en juin 2012, en est une illustration. Cette structure, à la pointe de la technologie, emploie une vingtaine d’ingénieurs chercheurs. Ils travaillent pour les avionneurs tels que Boeing, Airbus ou Eurocopter et créent, fabriquent et testent des éléments de moteur d’avions plus performants et plus fiables. DIAVIT Spa construit et fournit des outils de précision pour tailler le marbre et l’acier. Il est notamment le fournisseur de Umbria Cuscineti. Un parc d’éoliennes (appartenant à l’Etat) est établi sur la commune depuis deux ans.

De nombreuses actions sont mises en oeuvre afin de développer la qualité environnementale et la préservation du territoire : la ville a adhéré au programme « Life + », elle a adopté un mode de gestion des déchets urbains et elle conduit de nombreuses actions dans ce cadre (projet « Albanella réduit les déchets », programme de collecte porte à porte, distribution de kits éco-compatibles et sachets écologiques, poubelles de tri sélectif dans toute la ville, informations fréquentes et régulières auprès de tous les habitants, etc.). De plus, le support de communication « Albanella News » consent une large part aux actions menées dans le cadre de cette politique. L’ensemble des actions menées a permis une amélioration sensible en termes de tri sélectif et de respect de l’environnement.

Il existe également une île écologique, espace situé à l’entrée d’Albanella, où sont stockés les déchets de manière temporaire, avant d’être transportés au centre de tri et d’incinération.

Albanella possède deux bus alimentés au gaz méthane qui relient les différents bourgs de la commune.
Enfin, un centre de production de biogaz est en projet pour 2013.

En termes de préservation du territoire, l’Oasi di Bosco Camerine est un espace protégé (que nous avons visité), sponsorisé par WWF : nombreux sentiers pédestres, espèces végétales et animales protégées.

Les origines d’Albanella remontent à l’époque des réfugiés de Paestum qui, après les invasions sarrasines du IXème siècle, cherchaient des lieux plus sûrs. Des tombeaux datant du Vème siècle av JC ont été retrouvés sur le territoire. Parmi ces tombeaux, le plus célèbre est celui de la « fanciulla offerta ». La ville mène une politique très volontariste pour la préservation, le développement et la promotion de ses nombreuses richesses culturelles et elle prépare un programme de tourisme culturel :

A Albanella : église Saint Matthieu (13ème siècle), église Sainte Sophie (16ème siècle), centre historique d’Albanella et restauration des demeures anciennes (telles que le Palazzo Albini où nous avons séjourné), centre historique médiéval de Bosco (très rare en Italie),

Un musée antique et archéologiquesitué sur le territoire de la commune, avec une grande scène de théâtre, ouvrira ses portes en 2013 (1,7 M€),

Autour d’Albanella : le site de Paestum, patrimoine mondial de l’UNESCO, où se trouvent les temples romains les mieux conservés au monde, la ville se Salerne à 40 km, la côte amalfitaine, gorges et grottes, le village historique de Cilento, pour ne citer que les principaux sites.

Prenez connaissance de la  présentation de la ville

Les motivations d’un jumelage avec Bailly-Romainvilliers

Albanella a été jumelée il y a quelques années avec une ville grecque, mais ce jumelage n’existe plus, car la ville grecque n’existe plus, ayant été intégrée aux communes voisines, qui se sont constituées en ville unique.

Le choix d’Albanella pour un jumelage avec une ville française, et en particulier avec Bailly-Romainvilliers, est motivé essentiellement par les aspects modernes et culturels (la France est considérée par les italiens comme un pays culturellement et intellectuellement riche et très développé en termes de modernité (nouvelles technologies, architectures urbaines, …).

La particularité de Bailly-Romainvilliers, ville nouvelle et qui a su préserver son identité propre de ville à la campagne, tout en étant proche de Paris, est un argument de choix pour les élus d’Albanella.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×