Vendredi 25 avril 2014
Accueil Accessibilité Plan du site
Vous êtes dans : Découvrir Bailly |  Histoire | 
Histoire
Du village à la ville nouvelle

L'entrée de ville (Place de l'Europe) Créée dans les années 70, en vue de contribuer au rééquilibrage à l'est parisien du développement régional, la ville nouvelle de Marne-la-Vallée bénéficie de nombreux moyens de communication : les autoroutes A4 et A104, les RN34 et 36, le RER A et la gare TGV internationale de Chessy. Les aéroports internationaux de Roissy Charles-de-Gaulle et d'Orly sont situés à 30 minutes par l'autoroute.

Sa structure institutionnelle est très éclatée (4 secteurs d'aménagement, 3 intercommunalités, 26 communes, 2 établissements publics d'aménagement) et son développement territorialement peu homogène. Ainsi les deux pôles urbains principaux (Noisy-le-Grand et le Val d'Europe) sont localisés aux deux extrémités du territoire.

Au milieu des années 80, l'entreprise Walt Disney Company cherche à développer ses activités dans le monde, et particulièrement en Europe, en mettant en pratique un nouveau concept de développement immobilier lié aux parcs d'attractions. Au-delà d'une stratégie d'image, il s'agit de bénéficier des plus values foncières générées par la présence du parc et du cadre de vie associé. Dans cette perspective, le site de Marne-la-Vallée, divisé en quatre secteurs, présentait les atouts de la proximité du pôle de marché parisien et des disponibilités foncières.

C'est donc au coeur du Secteur IV de Marne-la-Vallée que s'implanta Disney en même temps que se constituait le Syndicat d'Agglomération Nouvelle (SAN) des Portes de la Brie, qui s'appellera en 2001 SAN du Val d'Europe.

Dans ce contexte, la Ville de Bailly-Romainvilliers a connu un rapide essor urbain et démographique, passant 371 habitants en 1 975 à 609 en 1990, 3 395 en 1999, 5 421 en 2006, 5 690 en 2010, 5 791 en 2011, 6 183 en 2012, 6 555 en 2013 et 6926 au 1 er janvier 2014 (selon l'Insee).
Cette population est principalement caractérisée par sa jeunesse et son dynamisme : 80% de la population a en effet moins de 40 ans, et près d'un habitant sur cinq est scolarisé en école maternelle ou primaire. Bailly-Romainvilliers est la Ville la plus jeune de France métropolitaine (source Insee).

A ce développement, la Commune s'adapte constamment en proposant de nouveaux services et équipements au public de façon évolutive, pour permettre de toujours répondre aux besoins de sa population.

Bailly-Romainvilliers autrefois

Carte de Cassini représentant Bailly-Romainvilliers aux 17ème-18ème siècles L'église (carte postale ancienne)

Au Moyen-âge, Bailly constituait le village, avec une église, des fermes et un château. Romainvilliers, dont le nom vient du latin romanus (le romain) et du latin villa (le domaine), était un hameau au milieu des champs.

Au XIIème siècle, s'élevait un prieuré qui dépendait du Comté de Champagne. Il était situé au centre d'un territoire paroissial recouvert de bois, origine du hameau de Bailly.

Les recherches actuelles, effectuées par l'INRAP, ont permis la découverte d'une nécropole primitive au sein de laquelle ont été recensées une quarantaine de tombes regroupées autour de la sépulture à la cloche. Ce cimetière définit un établissement communautaire, un hospice.
Dès 1172, des textes citent la maison seigneuriale de Bailly. La transformation de ce manoir en édifice fortifié a lieu vers 1250.
Au XIIIème siècle, vers 1280, les moines de l'abbaye de Saint Germain-des-Prés transfèrent à Bailly le siège de la paroisse de Romainvilliers. Le prieuré est situé à côté de l'église. Un autre prieuré est établi au lieu-dit Les Petites Hermières.

Bailly conserve les vestiges d'un ancien château construit au XIVème siècle, chef-lieu d'une seigneurie assez importante qui s'étendait jusqu'à Serris.

Maurice Maeckelberghe racontait

Avant la ville nouvelle...
Sept mandats, quarante-deux ans passés au service de la municipalité comme conseiller municipal puis comme adjoint aux travaux pendant vingt-quatre ans, Maurice Maeckelberghe a eu le temps de participer activement à l'aménagement de sa commune. Non sans avoir vécu de savoureuses anecdotes qu'il nous livre ici.

Bienvenue sur le site de Bailly-Romainvilliers
Citeo / eZPublish © Inovagora Mentions légales | Crédits | Webmestre
Menu haut Contenu Accessibilité Accueil Plan du site Rechercher sur le site Contact Mentions légales